top of page

Soutenir une personne

Hello,

Apres un long moment d'absence, je suis de retour !


Un sujet qui me tient à cœur dans la foi, c'est la relation d'aide entre les saints. Très souvent dans notre entourage, il arrive que quelqu'un ait besoin de soutien moral.

Je suis récemment moi-même passé par une mini-épreuve (je dirais ça comme ça). J'avais le moral bas; en soit la situation n'était pas grave, mais le côté imprévu m'a perturbé. Plusieurs autour de moi m'ont témoignés leurs sympathies et leurs soutiens. De cette expérience, j'ai appris que ce n'est pas un exercice facile que de soutenir quelqu'un qui traverse un moment difficile.


Très souvent, on lit la situation de l'autre avec notre propre background, on pense à ce qu'on aurait ressenti, à ce que on aurait aimé entendre etc. On réagit parfois de façon très "spirituelle", avec une désinvolture qui peut heurter l'autre. On s'attend à ce que les mots lancés à la personne soient largement suffisant pour la soulager. On ne comprends d'ailleurs pas pourquoi l'état de la personne ne change pas rapidement !


L'histoire de Job dans la Bible illustre très bien cette situation et elle est pleine de leçons. On a très vite tendance à chercher la cause du problème (réelle ou supposée), et a rapidement proposer une solution. Et pire, on a envie que la solution qu'on propose soit acceptée et mise en place rapidement par la personne. Même si tout cela part d'une bonne volonté, on peut mieux faire, en apprenant !


Une chose à savoir est que chaque personne est "unique" dans sa façon de gérer les événements difficiles de la vie. Certains vont intérioriser la douleur, d'autres ont besoin de présence, ou de retrait, etc. Une présence est nécessaire durant ces temps afin que la personne ne plonge pas dans la dépression et que les pensées noires ne prennent pas le dessus. Cependant, une présence n'a pas besoin d'être toujours bavarde, efficace ou pleine de solutions. La personne pourrait ne pas vouloir parler de sa douleur. C'est important de respecter cela, aussi longtemps que la personne en a besoin.


Il nous faut trouver d'autres mots, d'autres phrases que "Assiah", "yako", "le Seigneur sait pourquoi", "courage", "on rend grâce à Dieu". Ces mots en soit ne sont pas mauvais, mais ils sont tellement utilisés qu'ils ne veulent plus rien dire dans ces moments. C'est important de témoigner sa compassion, de manifester sa présence.


Il est souvent plus sage de demander à la personne en quoi on peut être utile, que de faire des choses qui vont plus heurter qu'autre chose. Par dessus tout, on peut et on doit prier pour ou avec la personne. Dieu est celui qui connait mieux que quiconque le besoin de chacun. Il pourra te guider sur quoi dire, quoi faire et tu pourras soutenir la personne par l'action de son Esprit.


Tu peux partager avec nous en commentaire comment tu aides les gens autour de toi, ou alors ce qui marchent pour te relever toi.


Merci, ça nous aidera à apprendre.


Demeure richement bénis.



23 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page