Parler pour plaire à Dieu

Le Seigneur m'a plusieurs fois interpellée quant à ma façon de parler. En fait dès ma conversion Il m'a clairement interdit deux choses :

  1. Les plaintes

  2. Les émissions de télé-réalité


Si tu analyses bien tes discussions ou celles que tu entends, tu verras que l'homme se plaint beaucoup, certaines personnes plus que d'autres. En étant des personnes qui ne se plaignent pas nous nous démarquerons forcément du monde. Plus tard Dieu m'a expliqué en quoi les plaintes sont néfastes. Elles donnent une mauvaise image de Dieu et affichent un manque de reconnaissance. C'est une marque d'ingratitude qui donne l'impression d'une vie chrétienne insatisfaisante. C'est remettre en question la Seigneurie de Dieu en lui disant “j'aurais mieux fait”, “je préférerais comme ceci”. J'apprends encore à être sensible aux plaintes dans ma manière de parler. Je ne voudrais pas que quelqu'un se dise que Dieu ne comble pas Ses enfants. Si je parle comme le monde parle alors en quoi suis-je la lumière du monde ?

Les émissions de télé-réalité produisaient des jugements, de la moquerie, des critiques... Avec le temps j'ai trouvé d'autres contenus à regarder, j'ai occupé mon temps de manière plus saine, en lisant, en priant.


Le langage est le reflet de nos pensées et de nos cœurs. Le Seigneur Jésus a dit que "c'est de l'abondance du cœur que la bouche parle" (Luc 6:45). De quoi ton cœur est-il abondant ? De critiques, de moqueries, de commérages ? Quand ce verset est revenu à mon esprit j'étais désolée pour moi-même car si on sert Dieu avec nos cœurs alors le mien ne pouvait pas servir à grand chose. Mes paroles ne reflétaient pas Christ, ne reflétaient pas l'amour, la joie, la vérité...Cette prise de conscience m'a permis de comprendre que je dois refléter Christ dans mes discussions avec les autres.


Au travers de notre langage on interagit avec l'autre, on lui montre qui on est. Au travers de mes paroles je peux guérir, je peux encourager, je peux apporter de la joie, du réconfort, de l'aide. Cependant je peux aussi blesser, détruire, polluer les pensées des autres, donner une mauvaise image de l'Eglise, de Dieu. J'ai donc le choix. Tu as donc le choix. Ta bouche va-t-elle servir Dieu ou servir Satan ?


La bataille pour parler en faisant plaisir à Dieu est rude car il faut se défaire de nombreuses habitudes de langage. Pour ce faire j'ai décidé de faire deux choses:

  1. Noter mes écarts de langage, pour pouvoir prendre conscience de ceux-ci et me repentir.

  2. Ne rien dire si je n'ai rien à dire d'une situation ou d'une personne. J'ai entendu ce principe il y a peu dans un enseignement et j'ai trouvé que c'était une bonne chose à faire pour quelqu'un comme moi qui a la critique facile.

Jacques 3:8 nous dit que "mais la langue, aucun homme ne peut la dompter; c'est un mal qu'on ne peut réprimer; elle est pleine d'un venin mortel." Maîtriser sa langue est un challenge mais cela est nécessaire car c'est un signe visible de notre transformation et de notre conformité au Seigneur.


Seigneur aide nous à dompter la langue, à la maîtriser afin de ne dire que des paroles qui Te plaisent. Préserve-nous de pécher au moyen de notre langue et d'avoir des lèvres qui apportent la guérison. Accorde-nous d'avoir des bouches qui parlent de cœurs plein de Toi et de Ta vie.



33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout