3 erreurs que tu fais si tu vis dans les regrets

Cela fait maintenant 10 ans que je suis malade. Cela fait également 10 ans que je regrette une vie que je n'ai jamais vécue. Une vie où je n'aurais pas été malade, où je n'aurais pas fait ceci ou cela. J'ai tendance à vivre dans les regrets, le moindre échec m'accable, une mauvaise décision même la plus infime est capable de me réveiller en pleine nuit. Mes pensées sont pleines de "j'aurais du" et je ne suis jamais vraiment satisfaite de la vie que j'ai.


Dans le processus pour corriger ce schéma de pensée le Seigneur m'a permis de voir certaines erreurs que je faisais et qui me conduisais à retomber souvent dans les regrets.


  1. Je n'étais pas reconnaissante à Dieu.


En regardant à mon passé avec regret je développais de l'ingratitude envers Dieu. Je banalisais toutes les belles choses que Dieu avait faites dans ma vie. Le Seigneur Jésus est venu pour me sauver, rien que le salut devrait produire une joie dans mon cœur suffisante pour avancer. Cependant avec les regards fixés sur le passé je n'arrivais pas à me réjouir. Je ne voyais pas toutes les grâces de Dieu. J'avais l'impression d'avoir déjà tout perdu, mes réflexions était pleines des mots: "impossible", "incapable", "jamais", "toujours"...


Après plusieurs remontrances et plusieurs repentances j'ai commencé à cultiver un cœur reconnaissant. J'ai commencé à louer le Seigneur seule dans ma chambre. Prendre mon cantique et chanter la gloire de Dieu, son amour... J'ai repris mon cahier d'actions de grâces, je m'efforce d'y écrire régulièrement. Ce sont de petits changements mais je vois déjà leur impact sur moi. Je vois comment je me réveille en chantant et la joie que cela me procure. Je suis contente pour chaque chose même infime de mon quotidien. Résultat : j'ai le sourire et moins de temps pour penser au passé !


2. Je détrônais Dieu.


En vivant dans les regrets en me disant que ceci aurait été mieux que cela. J'étais en train de dire à Dieu que je ne suis pas satisfaite de ce qu'IL fait. J'étais en train de lui dire de manière indirecte que "j'aurais pu mieux faire". Quand je me suis rendu compte de cela j'étais juste désolée pour moi même. Je me suis souvenue de ce que Dieu avait dit à Job. Job 38:4 " Où étais-tu quand je fondais la terre? Dis-le si tu as de l'intelligence." Je me suis sentie stupide, très stupide. Moi, incapable de choisir une friandise au distributeur j'aurais fais mieux que celui qui a créé l'univers entier...


J'ai décidé d'obéir au Seigneur, de ne plus me plaindre. Les plaintes sont l'expression d'une arrogance et d'une ingratitude sans pareille. Si toi aussi tu en es sujet je t'en prie décide de ne plus te plaindre. C'est un combat rude mais j'ai foi que je vaincrais le Seigneur étant mon aide.


3. J'oubliais que Dieu était au contrôle et qu'il faisait bien tout ce qu'il fait.


La Bible dit que lors du déluge IL était sur le trône. Psaume 29:10 "L'Eternel était sur son trône lors du déluge; L'Eternel sur son trône règne éternellement."

En ressassant mes échecs passés ou en me disant que ma vie aurait été meilleure, j'oubliais que Dieu était Dieu même dans la maladie. Il était Dieu et il me traçait la meilleure trajectoire possible pour ma vie. Quelle que soit l'échec, l'épreuve ou la calamité à laquelle tu fais face Dieu est au contrôle. Tu as la meilleure vie que tu aurais pu avoir pour faire ce que Dieu veut que tu fasses. Il n'y a pas d'erreur, il n'y a rien qui soit hors de son contrôle.


Esaïe 55:9 " Autant les cieux sont élevés au-dessus de la terre, Autant mes voies sont élevées au-dessus de vos voies, Et mes pensées au-dessus de vos pensées." Ses pensées sont élevées au dessus de mes pensées ! J'apprends à lui faire confiance. J'apprends à Lui dire: " je ne comprends rien, je ne vois rien, ma connaissance et ma vision sont limitées mais je te fais confiance car tu fais bien tout ce que tu fais."


J'espère sincèrement que ces quelques mots te feront prendre conscience des erreurs que tu fais peut être dans ta relation avec Dieu. Chacune d'entre elles a été une grande claque pour moi. J'ai mis plusieurs années à commencer à les digérer. Je ne suis qu'au début de leurs applications à ma vie. Tout ça pour dire que si tu n'arrives pas tout de suite à inverser la tendance continue d'essayer. Soit honnête avec toi même autant que cela soit possible. Laisse Dieu te montrer la laideur de chacune de ses erreurs et tu essayeras avec davantage d'ardeur.

54 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout